Europe ordi

FN

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front national du 23/10/2012

L’arrêt Nokia, rendu par la Cour de justice européenne en décembre dernier et appliqué depuis le mois d’avril, avait permis le libre transit sur le territoire de l’Union Européenne d’articles contrefaisant des brevets ou marques de fabriquants européens.

Le patron des douanes françaises Jérôme Fournel dénonce aujourd’hui à juste titre un coup dur porté aux fabriquants français, puisque le volume de contrefaçons saisies est devenu dérisoire, ce qui a de quoi provoquer une vive inquiétude quant à la quantité de marchandises contrefaites en circulation.

Le Front National y voit quant à lui toute la perversité de la soumission de nos dirigeants à l’Union Européenne. Arnaud Montebourg a beau jeu d’inciter à la consommation de produits français, il ne fait que détourner l’attention de nos compatriotes de la responsabilité des socialistes et de l’UMP dans l’affaiblissement de nos protections économiques, industrielles et sociales, délibérément provoqué par les technocrates de Bruxelles.

Il devient urgent de rétablir la primauté du droit français sur les directives internationales et de rompre avec l’ultra-libéralisme de cette Union Européenne qui s’est construite contre l’intérêt des nations qui la constituent.