Herman Van Rompuy

Le Salon Beige

Par Michel Janva le 05/11/2012

Jean Quatremer s'étonne du manque de fonctionnement démocratique des institutions européennes, alors que c'est bien ce qui les caractérisent :

"Alors que le Parlement européen a voté, jeudi dernier, contre la nomination du Luxembourgeois Yves Mersch au directoire de la Banque centrale européenne (BCE), Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, a lancé, hier, dans la plus grande discrétion et en plein week-end du 1er novembre, une procédure écrite visant à le confirmer.

Cette procédure, explicitement dite « du silence », prévoit que si aucun État n’élève d’objection avant dimanche soir Mersch sera automatiquement confirmé à son poste. Sans aucun débat, sans aucune explication."