Police voitureFrance Info

Par Julien Baldacchino le 23/11/2012

Une personne a été tuée, et quatre autres blessées, par balles, ce vendredi après-midi à Orly-ville (Val-de-Marne). Les faits se sont produits aux alentours d'un bar. Deux tireurs et un conducteur seraient impliqués dans la fusillade. Il s'agirait d'un règlement de comptes.

Les deux hommes ont fait irruption aux alentours de 13h dans une voiture de marque BMW devant un bar d'Orly-ville, le café Saint-Exupéry. Selon une source proche du dossier, "deux personnes sont sorties, ont tiré sur une personne à l'extérieur, puis sont entrées dans le bar où elles ont tiré sur deux ouvriers et ont pourchassé une personne jusque dans les toilettes. Un cinquième blessé a été retrouvé après". Cette cinquième victime a été retrouvée dans un immeuble non loin de là, 45 minutes après les faits.

Selon le dernier bilan, une personne a été tuée et quatre autres ont été blessés, dont trois dans un état relativement grave. Deux des victimes sont connues des services de police. La victime mortellement touchée est l'un des ouvriers qui déjeunaient à l'intérieur du bar. Les quatre blessés ont été transportés à l'hôpital.

La brigade criminelle saisie de l'enquête

Les deux tireurs, cagoulés et armés, ont pris la fuite avec à bord de leur véhicule (conduit par une troisième personne), qui a été retrouvé un quart d'heure plus tard, brûlée, dans la commune voisine de Villeneuve-le-Roi. Une personne a été interpellée, mais il pourrait s'agir d'une simple témoin de la scène. Les causes de la fusillade ne sont pas encore connues. La brigade criminelle a été saisie de l'enquête. Le procureur de la République de Créteil, Nathalie Becache, ainsi que le maire PS, Christine Janodet, sont sur place.

Répondant à certains jeunes qui s'étaient rassemblés devant les lieux, Christine Janodet a déclaré que "ce qui se passe aujourd'hui n'a rien à voir avec le manque de travail. Il y a eu des tensions, il y a deux ans, mais il n'y en a plus. C'est un quartier qui va bien, qui est en pleine rénovation urbaine".

Des barrages de police ont été mis en place, et un hélicoptère dépêché, pour retrouver les assassins présumés. Il y a un an, des faits similaires s'étaient produits presque au même endroit. Un homme était mort dans les mêmes conditions, il s'agissait d'un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants.