Meslot_UMP_Td_BExplosion de l'UMP, épisode du 28 novembre 2012.

Après de nombreuses réunions, de nombreux conciliabules, de maints arrangements entre amis, de déclarations d'intention, les deux camps rivaux qui se disputent la direction de l'UMP enn sont arrivés ce soir à la conclusion qu'il fallait se rendre à l'évidence : l'UMP ne fonctionne pas -et d'ailleurs a-t'elle réellement fonctionné un jour- la secrétaire générale Michèle Tabarot à affirmée ce soir que toute discussion était close.

Alors les braves soldats du parti créé pour Chirac mais surtout pour Sarkozy sont désorientés et cherchent à sauver les meubles. Ainsi le député du Territoire de Belfort Damien Meslot  a annoncé que six fédérations UMP départementales de l'est de la France dont celles du Territoire-de-Belfort, du Jura et du Doubs, vont dans les jours prochains consulter leurs adhérents sur une motion appelant à "l'union".

"On a l'impression qu'il y a 30 excités à Paris, devenus complètement fous, alors que les 330.000 militants de l'UMP souhaitent que l'on sorte de cette situation " explique Damien Meslot et il ajoute "On ne veut entendre parler ni de Copé ni de Fillon mais d'une UMP unie ! ".

C'est assez mal parti monsieur le député. On imagine le désarroi des militant de l'UMP et il est assez naturel d'appeler clairement les patriotes qui ont encore à ce jour une carte de ce parti de rejoindre le FN-RBM.

L'avenir est là, tout le monde le sait.

Guillaume Schirer