BrioisFN

Editorial de Steeve Briois, Secrétaire général du Front National dans la Lettre du Front du 30/11/2012

La tragi-comédie interminable de l’UMP a beau occuper tout l’espace médiatique depuis bientôt deux semaines, n’oublions pas que notre pays reste sous gouvernance socialiste et que pendant que Copé et Fillon s’étripent sous les regards pleins de consternation de nos compatriotes, le PS et ses alliés continuent d’avancer leurs pions et de mettre en application leur funeste projet.

La circulaire publiée ce mercredi par Manuel Valls visant à clarifier les critères de régularisation des étrangers en situation irrégulière est d’ailleurs pleinement conforme à ce qu’on peut attendre d’un gouvernement socialiste en matière d’immigrationLoin des apparences de fermeté données par le ministre de l’Intérieur, cette circulaire facilite encore plus les régularisations que ne le faisait déjà l’exécutif Sarkozy/Fillon.

Si nous sommes sensibles à toute tragédie humaine individuelle, notre mission reste la défense des intérêts premiers de la France et des Français, pour lesquels nous exigerons toujours la priorité de l’action politique.

Priorité nationale d’autant plus urgente que les chiffres du chômage pour le mois d’octobre confirment que l’hémorragie n’est pas prête de s’arrêter. La persistance des dirigeants socialistes à ne pas prendre les mesures adéquates va continuer dans les semaines à venir à mettre des familles entières sur le carreau.
Si Florange en est une démonstration, Marine et moi même avons pu hier à Hénin-Beaumont en constater les conséquences en allant apporter notre soutien aux salariés de la fonderie Mécastamp, menacée de fermeture imminente.

Sur ce dossier comme sur tous les autres, nous marquerons les socialistes à la culotte et nous rendrons compte au peuple français de leur inefficacité et de leur incompétence. Entre une UMP ridicule et un Mélenchon dont le leitmotiv semble être d’attendre qu’on l’appelle, la seule opposition, c’est nous !