WaquetFN 83

Communiqué de presse Jean-Yves Waquet, responsable du Front National à Toulon le 10/12/2012

Près de 48 h après la découverte de ces faits très choquants pour les catholiques mais aussi pour tous ceux qui respectent les religions et ceux qui les pratiquent, il n’y a eu aucune réaction officielle ni du Ministre de l’intérieur (et des cultes), ni du Ministre de la défense, qui est également concerné, les faits s’étant déroulés dans une enceinte militaire. Il est d’ailleurs probable que ce silence assourdissant ne sera pas rompu !

On imagine pourtant aisément le tollé qu’une telle profanation aurait suscité, les déclarations « horrifiées, la « consternation », et

« l’indignation » que n’auraient pas manqué d’exprimer aussitôt les autorités politiques et religieuses s’il s’était agi d’une synagogue ou d’une mosquée…. On en aurait parlé, à coup sûr, à la une du journal télévisé de toutes les chaines. Mais, ne s’agissant « que » d’une église catholique, le monde politico médiatique doit considérer que ce n’est pas grave . C’est donc bien le « deux poids, deux mesures” qui prévaut .

Jean-Yves Waquet, responsable du Front National à Toulon tient à dénoncer cet acte cathophobe parfaitement odieux, et d’une manière générale la différence flagrante des réactions politiques et médiatiques lors de tels évènements. Il y a manifestement un traitement inégal de ces atteintes inadmissibles, comme si certaines religions n’étaient pas sur le même plan, ou comme si certaines faisaient l’objet d’une sorte de “discrimination positive”! .