Gendarmerie insigne pullMa commune info Besançon

Le 13/12/2012

Les gendarmes ont saisi 76 pieds de cannabis, ce jeudi matin 13 décembre 2012, au domicile d’un habitant du Grand Besançon.

Dans sa maison d’une petite commune du Grand Besançon, un homme de 34 ans cultivait du cannabis. Non moins de 76 pieds s'épanouissaient entre ses murs, à grand renfort de lampes à sodium et d’engrais.

Mais ce matin, l'individu a été cueilli par les gendarmes et placé en garde-à-vue.  

Lors de son audition, cet ancien héroïnomane, condamné une fois pour usage de stupéfiants, a affirmé que sa plantation d’herbe était destinée à son usage personnel.

Les plants n’auront pas eu le temps d’arriver à maturation, les militaires se sont chargés de leur destruction.

Le trentenaire, qui essaie difficilement de se défaire de ses addictions et de retrouver du travail, a finalement été remis en liberté avec une convocation à comparaître devant le tribunal de Besançon en mai 2013 pour « détention et usage de stupéfiants », a indiqué Margaret Parietti, substitut du procureur de la République de Besançon.

L’homme aurait par ailleurs expliqué, pendant sa garde-à-vue, qu’il préférait cultiver ses propres pieds de cannabis, plutôt que d’enrichir certaines économies souterraines. Philosophe, mais pas moins illégal.