Fronti_re_Les_Verri_res_de_JouxMa commune info Besançon

Le 14/12/2012

Trois hommes ont été contrôlés par les gardes-frontières suisses, vers Pontarlier, en possession d’armes, de masques, de gants et de gros scotch. Remis à la gendarmerie française, ils ont été présentés au parquet de Besançon.

A la veille d’une vaste opération de contrôle transfrontalière franco-suisse, les gardes frontières suisses du poste des Verrières-de-Joux ont eu du flair.

Le soir du jeudi 13 décembre 2012, ils ont stoppé une voiture qui souhaitait à pénétrer sur le territoire helvète avec à son bord trois hommes  âgés de 23 à 30 ans. Dans le véhicule, les gardes découvrent tout un attirail. Un pistolet automatique, trois couteaux, des masques, plusieurs paires de gants et même du gros scotch.

Estimé persona non grata en Suisse, le trio est remis aux gendarmes de la compagnie de Pontarlier, qui les place en garde-à-vue.

Le cassier judicaire des trois hommes, originaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, est déjà bien garni.

Vendredi 14 décembre 2012, Margaret Parietti, substitut du procureur de la République du tribunal de Besançon, a ouvert une information judiciaire. La parquetière a sollicité la mise en examen des trois hommes pour « transport d’armes aggravé » et leur placement en détention.

Le trio était présenté à un juge d’instruction et au juge des libertés et de la détention dans la soirée.