Boccaletti 2Fréderic Boccaletti

Communiqué de Frédéric Boccaletti, conseiller régional de PACA, secrétaire départemental du Front National du Var du 26/12/2012

Nous nous réjouissons de la décision du Tribunal administratif que nous avons reçue ce jour (voir ici). La démocratie avait été bafouée. Les ennemis de la République ont été condamnés !

Une nouvelle fois sont démontrés les méthodes plus que douteuses utilisées par le candidat communiste Claude Gilardo, afin de faire barrage au candidat du Front National et de Marine Le Pen.

Nous sommes confiants quant à la décision que pourrait rendre le Conseil d’Etat s’il était saisi par Monsieur Gilardo, puisqu’il avait pour les mêmes raisons annulé le premier scrutin.

Dès aujourd’hui nous mettons tout en œuvre afin de reconquérir ce siège de conseiller général qui nous avait été volé malhonnêtement.

Nos compatriotes du canton de Brignoles peuvent être certains de notre détermination pour les défendre au conseil général, car c’est la seule chose qui nous importe, contrairement à ceux qui n’hésite pas à tripatouiller une élection pour conserver leurs privilèges !