PCF affiche RichesLe PCF on le savait déjà c'est désormais "Rallumons les étoiles", slogan mis en avant ces derniers jours à l'attention de leurs "frères" socialistes, mais ils ont aussi un nouveau slogan que les communistes ne mettent évidemment pas en avant car il est beaucoup plus évocateur d'une réalité. Ce slogan pourrait-être "Dégage de là, squatteur"...

C'est pas une chose que l'on va chanter sur les toits pour une bonne raison : elle infirme fortement la stratégie politique du Parti communiste français qui est clairement de se poser à l'extrême-gauche, donc -en théorie- du côté de tous les exclus de la société et donc des squatteurs.

La semaine passée dans le XIVe arrondissement de Paris -149 rue du Château- un squat parisien a été expulsé sans ménagement par les forces de l'ordre et plusieurs personnes ont été arrêtés. Jusque là rien de bien bizarre, à part que nous sommes en période hivernale, mais là où cela choque et fait le buzz dans les médias -sauf à l'Humanité !- c'est que la demande d'expulsion faite à la Justice provient du PCF : la maison qui était occupée par les squatteurs n'est autre que l'ancienne permanence dans cet arrondissement et qu'elle appartient donc au parti.

Décidément au PCF on nage en plein paradoxe, le parti qui prône la mise en commun des richesses dans ses tracts et affiches et son double le parti propriétaire de nombreux biens immobiliers à Paris et partout en France, a beaucoup de mal à mettre en application ses principes qui vont bien au delà de la simple idée de solidarité.

Il faut dire que les "amis" du "petit père" Mélenchon ont besoins de liquidités et que la maison parisienne sera bientôt mise à la vente...

Que pense de tout cela Cécile Duflot qui, il y a quelques jours, exigeait que l'Eglise catholique ouvre grande ses portes aux SDF ?

Guillaume Schirer