Dominique Morel FNFN infos

Le 26/12/2012

Dominique Morel, membre de la Fédération nationale des chauffeurs routiers

En tant que syndicaliste [...], j’affirme que le projet politique porté par Marine Le Pen est aujourd’hui le seul qui soit tourné vers les intérêts des transporteurs français et de leurs salariés. »Depuis son arrivée, tout a changé ».

Sur le site du Front national du Puy-de-Dôme, Dominique Morel affiche clairement la couleur. Ex-tête de liste frontiste aux dernières élections législatives à Issoire (Puy-de-Dôme), il revendique son engagement syndical. Délégué du personnel au sein de l’entreprise Multi-Transports routiers à Clermont-Ferrand, il est aussi négociateur national pour son syndicat, la Fédération nationale des chauffeurs routiers (FNCR), une petite organisation de salariés du secteur des transports.

« Les responsables de mon syndicat sont plutôt à gauche mais mon engagement frontiste ne leur pose aucun problème». Le FN soutient son militantisme syndical et Marine Le Pen lui a confié la rédaction de son programme pour les transports.« Un parti politique qui veut prendre le pouvoir ne peut pas négliger le monde ouvrier », conclut-il.

Source : Le Parisien