Le PaysInterim fermé

Le 28/12/2012

L’emploi intérimaire a chuté de 17,1% en novembre par rapport à novembre 2011, avec un repli particulièrement marqué dans l’industrie et dans l’Est de la France, selon le baromètre Prisme publié ce vendredi. Avec - 29 %, la Franche-Comté est la région la plus touchée devant l'Alsace (-24.2%).

Le travail temporaire, auquel a notamment recours l’industrie (près de la moitié des effectifs), est réputé précurseur des évolutions du marché de l’emploi. En novembre, l’industrie a été la plus frappée (-20,5%), suivie par le BTP (-16%). Les services ont enregistré un repli de 13,8%, tandis que les transports et le commerce ont reculé tous deux de 11,5%.

Les régions de l’Est ont été particulièrement touchées avec -29% en Franche-Comté, -24,5% en Alsace et -23,6% en Champagne-Ardenne. La Haute-Normandie n’a pas non plus été épargnée (-24,2 %).


Toutes les qualifications ont été en recul, les ouvriers étant en première ligne (-19,1% pour les non-qualifiés, -18,6% pour les qualifiés).

Chez les cadres et professions intermédiaires, la baisse des effectifs a été de 12,3%. Pour les employés, elle a été de 12,8%.

Ce baromètre, dont la méthodologie a été modifiée en avril, est réalisé chaque mois à partir de données transmises par un panel d’entreprises représentant 80% de l’emploi intérimaire, selon le Prisme, organisme qui dit regrouper 600 professionnels.