Plume écritureLa polémique actuelle que la presse met un plaisir certain à démultiplier  me fait doucement rigoler : Ainsi parce que c'est le Front National, les cadres, militants, adhérents et sympathisants n'auraient évidemment pas la possibilité d'avoir des positions politiques, morales, sociétales différentes...

Et ce sont les tenants de la démocratie avec un grand D en toutes circonstances et en tous lieux qui font leurs titres sur la position officielle du FN au sujet de la manifestation d'opposition au projet de "mariage pour tous" qui s'en étonnent ou plutôt essaient par tous les moyens possibles de mettre de l'huile sur un feu qui goumerait au "Carré" de Nanterre.

Nos amis journalistes devraient pourtant s'en réjouir : voilà un parti politique que l'on accuse -depuis sa création il y a plus de quarante ans-d'être homophobe, d'être toujours opposé par principe à la discussion, prendre une position laissant tout à chacun de faire selon sa conscience, ses propres sentiments, ses convictions intimes.

Mais non. Trop heureux de pouvoir taper sur Marine Le Pen et son parti, les médias -presse écrite, audio et télévisuelle- les journalistes appuis lourdement sur une tension pouvant exister entre les membres de la direction du parti. Mais se rappellent-ils qu'il y a moins de deux mois un parti politique explosait en direct suite à une éléction interne et oublient-ils les tensions existantes et bien réelles qui se font jour au sein d'EELV ou encore de ce combat des chefs qui déchirent occasionnellement mais sourdement le PS ?

Les discussions, les positions différenciées et les débats ont toujours existé dans les partis, le FN ne doit pas faire exception sinon cela devient autre chose qu'un parti politique.

Personellement je suis clairement opposé au mariage "pour tous" qui n'est autre qu'un mariage destiné uniquement à faire "plaisir" à une communauté, je suis un soutien de Bruno Gollnisch dans sa manière de voir les choses sur maints sujets , et j'apporte un total appui à la direction du FN pour sa décision donnée lundi et celles affichées quotidiennement. Bizarre ?

Non, je suis juste membre d'un parti politique reconnu en France !

Guillaume Schirer