Justice balanceLe Dauphiné Libéré

Le 12/01/2013

Prison ferme et interdiction de territoire pour les prévenus...

Depuis le printemps 2011, au sud du lac du Bourget, le long de la RD1504, au rond-point de l’aéroport à Voglans, à Villarcher ou encore non loin de la plage des Mottets, le nombre de prostituées n’a cessé d’augmenter.

Une présence qui agace aussi bien les élus que la population, leur combat contre la prostitution avait été symbolisée le 21 avril dernier par une chaîne humaine.

Le tribunal correctionnel de Chambéry a lancé un signe fort dans cette lutte.

En effet, hier, comparaissaient neuf Roumains, âgés de 25 à 40 ans. Un procès qui faisait suite à une vaste opération contre un réseau de prostitution, menée le 9 mai par la police judiciaire des Savoie et la brigade de gendarmerie de Chambéry.

Ce jour-là dans deux hôtels d’Aix-les-Bains, six hommes avaient été arrêtés et écroués. Deux autres avaient été depuis interpellés et placés sous les verrous.

Un dernier individu, sous mandat d’arrêt, est toujours recherché.

Jusqu’à deux ans et demi de prison ferme pour les prévenus

Tous sont soupçonnés de proxénétisme sur une période pouvant aller de mai 2011 à mai 2012 pour les plus impliqués, sur le fameux secteur de la RD 1504.

Deux devaient également répondre de vol en réunion et cambriolage.

Chacun avait entre deux ou quatre filles sous sa coupe, souvent des proches.

Les neufs individus ont été condamnés, hier, à des peines de prison ferme allant de 4 à 30 mois selon la durée de leurs agissements.

L’argent, découvert lors des perquisitions, a été confisqué.

Enfin, tous les prévenus sont désormais interdits à vie de territoire français.