SanchezJulien Sanchez

Communiqué de Presse de Julien Sanchez, Délégué national du FN, Conseiller régional de Languedoc-Roussillon du 16/01/2013

Vendredi 18 janvier 2013 à 9h00, Julien Sanchez, délégué national du FN et conseiller régional de Languedoc-Roussillon, comparaîtra devant le Tribunal Correctionnel de Nîmes, assisté de son avocat Maître Wallerand de Saint-Just.

Il lui est reproché de posséder un profil Facebook et de ne pas avoir passé en pleine campagne électorale ses journées à y lire les commentaires qui y sont postés en temps réel par des tiers.

La plaignante, Mme Leila Tellaa, se présente comme la compagne du député européen UMP Franck Proust (adversaire de Julien Sanchez aux dernières élections cantonales).

Elle est défendue par Maître Michèle El Baz, conseillère municipale PS de Nîmes, elle aussi adversaire de Julien Sanchez aux élections cantonales, sans doute frustrée d’avoir été éliminée dès le premier tour des élections cantonales (Julien Sanchez ayant obtenu 29% des voix, Madame El Baz 19,1%).

Dans un département où le FN a réalisé des résultats historiques aux élections cantonales puis est arrivé en tête à l’élection présidentielle et a décroché un de ses deux sièges de députés, ce procès est politique et voudrait discréditer un élu et candidat du Front National en le rendant responsable de propos dont il n’est pas l’auteur.

Toutefois, il sera clairement démontré que la procédure, mise au point par le procureur de Nîmes, souffre de nombreux vices de forme et de fond.