Gollnisch tribune

Le Parisien

Le 31/01/2013

"C’était un geste très bref, rabelaisien et énergique !", confirme au "Parisien" - "Aujourd'hui-en-France". Jeudi après-midi, en pleine séance du conseil régional de Rhône-Alpes, l’élu du a eu un geste qui a surpris son monde dans l’hémicycle. "C’est vrai, je me suis levé, j’ai baissé un peu mon pantalon, on a vu le haut de mes lombaires", lâche-t-il.

La scène, qui s’est passée lors d’une interruption de séance, a été très vite relayée sur Twitter et par le site Lyoncapitale.fr.

La raison de cet étonnant coup de sang ? "Je voulais montrer que je désapprouvais les décisions culturelles de la région, qui subventionne à hauteur de plusieurs dizaines de milliers d’euros des groupes musicaux qui parlent de sexe", s’agace-t-il. Quelques minutes avant cette scène, Lyoncapitale.fr rapporte d’ailleurs qu’une autre élue «avait cité les paroles quelque peu obscènes du groupe Brice et sa pute au moment où le Front national critiquait les subventions du conseil régional attribuées à la culture».