Santé publiqueNovopress

31/01/2013 -16h45

Paris (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) - La gale est une maladie parasitaire de la peau , qui avait plutôt tendance à disparaître en France, avant l’arrivée massive de populations immigrées. D’abord apparue dans les banlieues d’Ile-de-France, aujourd’hui, de plus en plus de cas sont signalés en province, dans les écoles, les hospices, les prisons et les hôpitaux.

En Bourgogne par exemple, la gale touche désormais environ 5.000 personnes chaque année. Depuis mi-décembre, une épidémie sévit à l’hôpital de Nevers, où vingt-quatre personnes ont déjà été infectées par cette affection, sans gravité mais contagieuse.

Personne n’ose faire le lien pourtant évident entre la recrudescence de ces cas de gale en France — plus de 200.000 cas par an —, et le flux d’immigrants qui s’installent dans des conditions de vie parfois déplorables.

Note BYR : la semaine passée un cas de cette maladie a été détectée à Besançon au lycée Pergaud.