Police PAF été

Lyon Mag

Le 13/02/2013

La police aux frontières a démantelé un vaste réseau de travail illégal, qui sévissait à Lyon et à Marseille.

Débutée à Lyon, il y a un an, l'enquête a mené les policiers jusqu'à une "très grosse" entreprise française soupçonnée d'employer 50 à 60 personnes de façon illégale. L'entreprise faisait passer ces personnes pour des sous-traitants italiens.

De Lyon à Marseille, les enquêteurs ont relevé de nombreuses entorses au code du travail dissimulation d'activité et de salariés, prêt illicite de main-d'oeuvre, permettant la mise au jour de la supercherie. Les dirigeants du groupe français ont été remis en liberté après leur garde à vue. Quatre des "sous-traitants" italiens ont été mis en examen par un magistrat de Tarascon, en charge du dossier