Staline l'Humanite

Aujourd'hui 5 mars 2013 le monde célèbre ,ou ne célèbre pas d'ailleurs, un événement bien particulier : celui du soixantième anniversaire du décès de Iossif Vissarionovitch Djougachvili né le 18 décembre 1878 à Gori en Géorgie, que l'on connaît beaucoup mieux sous son patronyme russe Joseph Staline.

Staline, pour résumer très brièvement, c'est pas moins de 20 millions de morts sous toutes les formes possibles et imaginables. Pour instaurer son idéologie, le "Petit père des peuples" arrivé à la tête de l'Union soviétique en 1922 n"hésitera jamais à utiliser les pires abjections afin de régner en maître, deux exemples parmi tant d'autres et cela au début des années 30 : la déportation de deux millions de Koulaks (terme qui désignait négativement les paysans avant la Révolution d'Octobre) et la terrible famine qui fait entre 6 et 8 millions de morts, dont de 2.6 millions à 6 millions en Ukraine en raison de la politique stalinienne de collectivisation forcée des terres.

Le lendemain de la mort du dictateur le quotidien communiste Français "l'Humanité" titrait "Deuil pour tous les peuples, qui expriment dans le recueillement leur immense amour pour le grand Staline" !

Aujourd'hui les héritiers politiques Français de ce personnage, Jean-Luc Mélenchon en tête, nous donnent sans aucune honte des leçons de morale en nous pointant du doigt avec ce mot qu'ils veulent insultant, mais que pour la plupart ils sont incapables de définir, de fascistes. Rappelons-leur de quelle idéologie ils se revendiquent.

Peut-être feront-ils moins les malins...

On a le droit d'y croire !

Guillaume Schirer

L'Huma mort de Staline