Besançon Planoise

Le Pays

Par Pascal Busy le 07/03/2013

Peu avant 8 h, mercredi matin, les deux loustics arrivent en scooter devant le lycée Victor- Hugo, dans le quartier de Planoise à Besançon, alors que des groupes d’élèves sont à proximité de l’établissement. Les fougueux scootéristes, quelque peu dérangés, s’arrêtent à hauteur d’un trio de jeunes filles pour les invectiver. « Alors vous avez fait vos devoirs… Allez vite, rentrez en classe ! »

Une petite provocation sans incidence s’il n’y avait eu entre les mains du passager arrière le canon menaçant d’un fusil de chasse clairement exhibé dans leur direction. Aucun coup de feu n’a heureusement été tiré et les deux frimeurs n’ont pas insisté, préférant déguerpir. Mais la scène n’est pas passée inaperçue et l’alerte a aussitôt été donnée à la police. Qui n’a pas tardé à découvrir le deux-roues dans le quartier et à interpeller ses deux passagers, âgés de 18 et 24 ans.

Pas question pour eux de contester leur prouesse enregistrée sur les caméras de surveillance de l’établissement. Le plus âgé a finalement remis l’arme aux enquêteurs, qui ont placé les deux suspects en garde à vue dans la journée.

Lors des auditions l’inquiétant équipage a assuré qu’il n’avait pas de mauvaises intentions, mais avait simplement abusé de l’alcool la nuit précédente. De là à transformer le parvis du lycée en rue du Far-West, il y a un pas que le parquet de Besançon ne tolère pas. Ils devraient être présentés aujourd’hui au procureur de la république et sans doute jugés dans la foulée en comparution immédiate.