Syrie guerre civile

FN

Communiqué de presse de Ludovic de Danne, Conseiller aux Affaires européennes de Marine Le Pen du 14/03/2013

Par cette déclaration : «On ne peut pas accepter qu’il y ait ce déséquilibre actuel avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar et de l’autre des résistants qui ne peuvent pas se défendre», le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, outre qu’il accuse et insulte la Russie, ment et prend clairement position pour le camp des rebelles islamistes. Alors que tout le monde connaît leurs exactions, ils sont eux-mêmes approvisionnés en armes par le Qatar et l’Occident via la Turquie, notamment grâce aux bases arrières d’Adana et d’Incirlik.

Cet appel inadmissible et illégal constitue une énième ingérence dans une guerre civile aux contours mal définis et qui amènera à l’islamisation définitive de cette région. Cette intrusion belliqueuse ne fera d’ailleurs que menacer directement la stabilité déjà fragile du Liban mais aussi la sécurité d’Israël. Cet amateurisme de façade prouve qu’en réalité les Ministres des Affaires étrangères en Europe sont soumis à un agenda du chaos souhaité par les mondialistes. Ces derniers cherchent à implanter leur influence dans cette région après avoir manœuvré en Tunisie, en Libye et en Egypte, autres magnifiques exemples de démocratisation « réussie »… poursuivant ainsi la même logique que Nicolas Sarkozy en 2011 qui en armant les rebelles Libyens a fourni les armes aux islamistes que nous combattons au Mali aujourd’hui.

Fidèle à ses principes de non ingérence, d’équilibre, de respect des souverainetés et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, le Front National condamne fermement ce discours guerrier tant pour l’avenir de cette région que pour les intérêts français à travers le monde.