Dole passerelle sur le canal du Rhône au Rhin

La municipalité socialo-communisto-verte doloise qui tenait hier soir son conseil municipal a indiquée que  la ville ne mettrait en oeuvre la réforme de Vincent Peillon qu'à la rentrée 2014.

Dans la foulée, la communauté d'agglomération du Grand Dole va faire de même, pas par rejet, évidemment, mais par "raison" : les deux administrations locales ne souhaitent pas "faire du gardiennage".

D'ici la rentrée 2014, beaucoup d'eau va couler sous le pont de la Corniche...

GS