Cheynet

 FN 43

Communiqué de presse de Pierre Cheynet, Secrétaire départemental du FN 43, Membre du Comité central du FN du 08/04/2013

Le FN 43 dénonce l’hypocrisie et le cynisme de Laurent Wauquiez qui ose, 20 ans après le Front National, réclamer une « opérations mains propres » alors qu’il est toujours resté silencieux sur les nombreuses affaires qui ont jalonné le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Propulsé sur la scène nationale par Jérôme Monod, ancien patron de la sulfureuse Lyonnaise des eaux, grand ami du rocardien Alain Bauer, ancien grand maître du Grand Orient de France, obédience dont est membre Jérôme Cahuzac, Laurent Wauquiez se sent-il vraiment à sa place pour donner des leçons de transparence ?

Quel jugement porte-t-il sur les années Barrot et sur l’affaire de la caisse noire du CDS, passée sous l’éteignoir de la loi d’amnistie votée après l’élection de Jacques Chirac en 1995 ? Trouve-t-il moral que son « mentor » ait touché un « parachute doré » de plus de 400 000 euros (11 250 euros mensuels d’indemnité transitoire pendant 3 ans) à la fin des 6 années passées à la Commission européenne alors qu’il bénéficie d’un emploi stable pour 9 ans au sein du Conseil Constitutionnel ?

Soutient-il l’initiative hallucinante de ses amis Dino Cinieri et Jean-Pierre Vigier qui viennent de déposer une proposition de loi visant à amnistier les exilés fiscaux à l’image de ce qu’a fait en Italie le très controversé Silvio Berlusconi ?

Quand enfin il est lui-même surpris, lors d’un déplacement ministériel en 2010, en train de récolter des fonds à Londres auprès des financiers de la City pour son « micro-parti », "Nouvel Oxygène",  monsieur Wauquiez n’est-il pas la meilleure illustration des conflits d’intérêts qu’il prétend dénoncer ?

Toutes ces questions resteront hélas sans réponse. Lorsqu’ils impliquent l’UMP, les scandales laissent de marbre Laurent Wauquiez : ; s’il parle de mains propres, c’est juste parce qu’il s’en lave les mains !