Mélechon PCURSS

Jean-Luc Mélenchon qui se prends tous les jours pour un "héros de la cause" -celle de la fauçille, du marteau et du goulag-a fait son petit show sur son blog en déclarant son patrimoine. Chassant avec la meute, il s'evertue à se faire passer pour un représentant du "petit" peuple et il balance évidemment sur celle qui l'a littéralement écrasé et renvoyer dans sa niche francilienne en juin dernier.

Le candidat du Front de gauche aux présidentielles et aux législatives à Hénin-Beaumont, Jean-Luc Mélenchon, se la joue donc "populo" alors qu'il n'est tout bonnement qu'un digne représentant de cette caste rose-rouge-pastèque qui dirige notre pays en étant allié -lorsqu'il le faut- à cette "droite" qu'il voue, face caméra, aux gémonies.

Elu socialiste depuis le début des années 80, sénateur PS durant vingt années, député européen depuis 2009, le co-président du Parti de gauche voudrait bien que l'on oublie un peu le déroulement de cette longue carrière faite à l'ombre de la rue de Solférino.

Manque de pot pour ce dernier, un autre Front existe et il va probablement encore lui mettre des bâtons dans les roues !

Guillaume Schirer