Arc et Senans (25) carte

France 3 Franche-Comté

Par Isabelle Brunnarius le 13/04/2013

Près de deux cents commerçants, artisans, habitants et élus se sont rassemblés en début d'après-midi à Arc-et-Senans pour exprimer leur ras-le-bol face aux récents cambriolages. L'amicale des commerçants espèrent que des solutions soient trouvées pour enrayer ces actes délinquants en milieu rural.

Des caméras de surveillance ont beau avoir été installées dans cette petite zone commerciale ouverte il y a tout juste un an, cela n'a pas refroidi les cambrioleurs qui ont récemment dévalisé quatre magasins tôt le matin avant l'ouverture. Le soir, c'était autour du buraliste de se faire attaquer, le huitième cambriolage subi par ce commerçant.
En s'installant en milieu rural, jamais ces professionnels n'auraient imaginé être victime de ce type de délinquance. Et pourtant, ces récentes attaques ne semblent pas exceptionnelles.

Dans le bulletin du mois de mars dernier de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, on peut remarquer qu'en février dernier, les atteintes aux biens en zone gendarmerie ont progressé en un an  de 6.1% alors qu'elles sont stables en zone police. Pour les atteintes volontaires à l'intégrité physique, la progression sur la même période est encore plus nette : 18.2%. Là aussi, les chiffres sont stables en zone police.

Peu habitués à défiler dans les rues, les manifestants d'Arc-et-Senans n'ont pas de revendication particulière, ils souhaitent juste travailler en paix. Ils espèrent que la préfecture va prendre des mesures pour éviter d'autres cambriolages dans le secteur. Quant au maire d'Arc-et-Senans, Jacques Maurice, il appelle ses concitoyens à être plus vigilants...