Trierweiler Brujin

Valérie Trierweiler la campagne du président de la République est venu, en compagnie de quelques notables du PS hier après-midi au rassemblement organisé pour fêter l'adoption par l'Assemblée nationale du mariage "pour tous".

Certes que tout à chacun est libre de se rendre là où il le souhaite.

Il n'y a donc rien à dire sur le choix de madame Trierweiler si ce n'est que cela donne du grain à moudre à ceux qui comme nous sommes désespérés de constater que le fossé entre les "gens qui nous gouverne"et le peuple et en train de s'aggrandir terriblement.

Et que dire lorsque la dame a embrassé tendrement l'un des participants à cette petite fiesta entre bobos parisiens en la personne de Wilfred de Bruijn.

Wilfred de Bruijn, vous savez cet homosexuel hollandais -c'est pas une blague !- agressé par des homophobes cracheurs de haine et à têtes de nazis il y a quelques jours à Paris...

Guillaume Schirer