Bouteflika Abdelaziz

Abdelaziz Bouteflika le président algérien qui ne cesse de cracher continuellement sur la France a été victime d'un "accident ischémique transitoire sans séquelles " (un AVC) et a été transféré hier au Val de Grâce à Paris.

En 2005 Abbelaziz Bouteflika avait déjà été admis dans l'établissement parisien pour une opération de l'estomac. On se souviendra seulement que le président algérien fut un cadre du FLN et qu'il n'a eu de cesse d'exiger de la France une repentance officielle et éternelle pour des exactions qu'elle aurait commises de 1830 à 1962.

A cela, nous pouvons rétorquer que de 1830 à 1962, la France en colonisateur efficace -tout à l'image de l'ensemble des pays européens qui ont presque tous possédé leurs colonies- a ni plus ni moins construit les infrastructures utilisées encore ce jour par cet état algérien plein de hargne vis à vis de notre pays.

On rappellera en même temps que si Abdelaziz Bouteflika crie à la repentance pour les Français il n'est pas vraiment d'accord pour qu'on lui parle du massacre des européens durant la douloureuse période des "évenements" comme on nous le dit encore, et encore moins de celui des milliers de  supplétifs de l'armée françaises , les harkis.

Que monsieur Bouteflika vienne se faire soigner à Paris, reconnaissez avec moi que ça ne manque pas de sel !

Guillaume Schirer