Communiqué de Steeve Briois, Secrétaire général du FN, Conseiller municipal d'Hénin-Beaumont du 05/05/2013
Alors que le procès de Gérard Dalongeville débute dans trois semaines, les élus municipaux d’Hénin-Beaumont n’ont aucune information juridique bien que la commune soit partie civile dans ce dossier très grave. Le maire n’a jamais rendu compte précisément de sa délégation dans ce procès : quid des actes d’instruction demandés par la commune, synthèse des travaux de l’avocate de la ville… aucun élément ne filtre alors que l’instruction est pourtant close.
Il est indispensable que les élus sachent le montant des dommages et intérêts que la commune entend demander aux différents mis en examen de cette affaire.
Steeve Briois demande également qu’un rapport précis soit communiqué lors de ce conseil municipal qui doit se dérouler avant le 27 mai prochain.
Le silence d’Eugene Binaisse dans cette affaire est à la fois laxiste et révélateur de l'embarras de la gauche à défendre les intérêts des contribuables d'Hénin-Beaumont.