Bay

FN infos

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire Général adjoint du Front National du 13/05/2013

L’évasion, hier en pleine journée en Haute-Loire, de Saïd Arif, militant islamiste d’Al Quaida condamné en 2007 pour terrorisme, est révélatrice des graves défaillances des pouvoirs politiques UMP et PS qui se se sont succédés depuis 5 ans. En effet, M. Arif était assigné à résidence prétendument « surveillée » mais n’a eu aucune difficulté à se soustraire au contrôle judiciaire qui lui était imposé puisqu’il s’est échappé en pleine journée en volant un véhicule ! Il avait déjà violé un arrêté similaire d’assignation à résidence en 2011 mais n’avait pas été condamné à 3 ans de prison ferme comme le prévoit pourtant le code pénal…

Depuis 5 ans, les pouvoirs publics UMP puis PS ainsi que les différentes autorités judiciaires, ont constamment accordé un traitement de faveur à cet islamiste terroriste !

Ce laxisme inacceptable a d’ailleurs et conforté par une décision de la Cour européenne des droits de l’homme en 2011, qui interdisait à la France de procéder à la légitime expulsion de M. Arif. Une fois de plus, les instances européennes ont interdit à l’État français d’user d’une de ses fonctions régaliennes pour garantir la sécurité et l’ordre public sur le territoire national. En outre, M. Arif semble avoir bénéficié depuis 5 ans de revenus, d’aides et d’avantages sociaux (RSA, CMU, etc.) dont sont privés beaucoup de nos compatriotes.

Depuis six mois, les représentants du Front National en Haute-Loire, avaient lancé une pétition pour obtenir l’expulsion de Saïd Arif. À l’évidence, cette évasion démontre la nécessité de rétablir la souveraineté du peuple Français et l’autorité de l’État sans la moindre complaisance à l’égard des délinquants et criminels, a fortiori lorsqu’il s’agit de terroristes déjà condamnés par la justice française.