Cahuzac Jerôme PS

Le Midi Libre

Le 16/05/2013

Selon RMC, Jérôme Cahuzac toucherait toujours ses indemnités d’ancien ministre, soit 9443 euros brut mensuels, près de deux mois après sa démission. Jean-Marc Ayrault lui avait pourtant demandé d’y renoncer.

Deux jours après les aveux de Jérôme Cahuzac, alors ministre du Budget, sur l’existence d’un compte bancaire à l’étranger, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault aurait demandé, par courrier, à l’élu du Lot-et-Garonne de renoncer à sa rémunération. Lettre à laquelle Jérôme Cahuzac n’aurait pas répondu.

Mais c’est en toute légalité que Cahuzac peut continuer à toucher son salaire de ministre. En effet, la loi prévoit que « lors de la cessation de ses fonctions gouvernementales », un ancien membre du gouvernement peut percevoir pendant six mois sa rémunération de ministre. Ce « à moins que l’intéressé n’air repris auparavant une activité rémunérée ». Il n’est donc pas possible de contraindre Jérôme Cahuzac à y renoncer.

Cette information a en tout cas soulevé des réactions. Le député PS de Seine-et-Marne Eduardo Rihan Cypel a notamment déclaré qu'avec cette attitude Cahuzac "fait un grand bras d'honneur à la France entière. Maintenant, il a le droit de se ressaisir. Il est toujours temps de rendre cet argent. Je ne veux pas croire que Jérôme Cahuzac aime trop l’argent pour ne pas le rendre".