Ambassade de France en Suisse

France Info

Par Cécile Quéguiner le 21/05/2013

Un lien sur le site de l'ambassade de France à Berne qui mène vers un autre site proposant d'ouvrir un compte en Suisse "avec une discrétion à toute épreuve" ! Une députée UMP, dans une lettre, demande des "explications" au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Dans sa lettre, Laure de la Raudière, députée UMP d'Eure-et-Loir, explique : "Le site www.ambafrance-ch.org dans sa rubrique Suisse puis Liens utiles mentionne une référence intitulée "La Suisse est à vous", écrit-elle. Si l'on clique sur ce lien, on arrive sur la page www.switzerland.isyours.com qui permet d'ouvrir un compte bancaire en Suisse, directement en ligne".

L'élue s'en étonne, "alors même que le gouvernement entend lutter contre la fraude fiscale et la fuite des plus grosses fortunes françaises vers l'étranger" et réclame des "explications" à Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, dans une question écrite publiée au Journal officiel. Ce qui signifie que l'intéressé a deux mois pour répondre.

Un lien fortuit ?

Vérification faite, le lien existe bien. Et vante en effet les services bancaires Suisse, "tout en assurant [les intéressés] d'une discrétion à toute épreuve". Il propose d'ailleurs un service "clé en mains", pour vous aider à vous installer financièrement en Suisse. Un lien - fortuit ? -qui fait mauvais genre, alors que le gouvernement annonce par ailleurs qu'il entend alourdir les moyens d'action et les sanctions pénales à l'encontre des fraudeurs. Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, dans Le Parisien ce mardi, annonce notamment qu'il va augmenter les capacités d'intervention de la police fiscale, pour lui permettre "d'enquêter sur des comptes ouverts à l'étranger, notamment la possibilité de procéder à des écoutes, infiltrations, gardes à vue allant jusqu'à quatre jours".