Yeti

Même si je n'irai pas manifester contre ce mariage homosexuel -je travailles- qui fait tant débattre dans l'ensemble des ménages français et dans toutes les rédactions des journaux qui en ont fait eux aussi un fil rouge auquel il est plutôt difficile d'échapper, j'ai beaucoup de mal à comprendre et surtout à accepter les appels à ne pas manifester lancés par la direction du PS et la dernière invective du ministre de l'Intérieur qui d'une manière solennelle et grave comme si demain allait être pris la Bastille a déconseillé aux familles avec enfants de se rassembler  pour clamer leur opposition à la loi Taubira ce dimanche.

Le PS ferait bien de réfléchir longuement avant de balançer des ukazes qui sonnent comme une charge envers la liberté de penser autrement que comme lui. On sait ma position par rapport au mariage gay - j'y suis opposé  en raison du changement civilisationnel qu'il va occasionner du fait du droit donné à l'adoption et plus tard, c'est évident, à la GPA et la PMA- et je trouve  là, que le gouvernement qui a bien d'autres chats à fouetter que de vouloir changer notre société patauge dans la semoule. Et de la pire des façons !

Ainsi lorsque la gauche était dans l'opposition, Harlem Désir et compagnie ne se gênait pas pour dire que l'on pouvait revenir clairement sur une loi même votée par le Parlement et même promulguée par le Chef de l'Etat. Las, il apparaît donc désormais que la vrais nature du socialisme sauce hollandaise n'est autre qu'une nouvelle couche d'autoritarisme mitterandiste améliorée.

Comme le dit très bien Gabrielle Cluzel dans son article du jour sur Boulevard Voltaire , Manuel Valls à eu des informations comme quoi on avait retrouvé le Yeti et que ce dernier allait être présent demain à la manif !

L'abominable homme des neige, qui sera accompagné, aura donc face à lui des centaines de policiers et de gendarmes hyper-motivés et parés à en découdre pour protéger la femme et l'enfant ( "ce qui explique sans doute pourquoi elles n’étaient pas au Trocadéro la semaine dernière. Ce sont des hommes comme les autres, il faut bien qu’ils prennent des vacances de temps en temps " écrit Gabrielle Cluzel) et feront barrage aux yetis en folie.

"demain il y aura une réponse policière et judiciaire pour faire respecter les lois de la République " indique dors et déjà Manuel Valls comme pour persuader les Français à ne pas trop se promener dans les rues de la capitale demain après-midi.

Oui, face à ce dispositif policier et à ce déferlement de paroles martiales, il est effectivement à craindre quelques échaufforés. Mais nous, on sait qui seront les responsables.

GS