FNJ Manif

Front National à la Jeunesse

Le 29/05/2013

Le 16 mai dernier se tenait un colloque du Snuipp, principal syndicat enseignant, dans lequel ont été proposés des « outils » pour les professeurs afin de, soi-disant, « lutter contre l’homophobie » et « déconstruire la complémentarité des sexes ». Parmi ces outils, nous pouvons trouver des petits livres d’images, à destination du CP et du CE1, intitulés par exemple : « Papa porte une robe ».

Dans la même veine que le gouvernement socialiste qui avait bien d’autres choses à faire en période de crise que le mariage homosexuel, les syndicats de professeurs, ainsi que le ministère de l’Education Nationale qui, en octobre, a lancé un groupe de travail autour de l’éducation à la sexualité dès l’école primaire, ne devraient-il pas avoir des priorités beaucoup plus urgentes ? Faut-il le rappeler que l’école de la République est également en crise très grave, que les savoirs ne sont plus transmis, que l’illettrisme progresse et que l’autorité des professeurs est souvent bafouée ? Ne sont-ce pas des problèmes beaucoup plus urgents à traiter ?

Par ailleurs, ces incursions à l’école de la propagande LGBT, à travers la folle et ubuesque théorie du genre, prouve que le principal syndicat enseignant du premier degré et le gouvernement socialiste n’ont qu’une démarche idéologique malsaine, éloignée de toutes considérations visant à rétablir l’école de la République.