CH Louis Pasteur Dole

L'Agence Régionale de Santé a décidé après en avoir étudié la faisabilité -comptable s'entend !- que les deux établissements de santé de la ville de Dole, le centre hospitalier général Louis Pasteur et la Polyclinique (privée) vont fusionner.

De ce fait, il paraît que ce sera provisoire, il n'y aura plus d'activités opératoire d'ici la fin 2014 à l'hôpital hormis les opérations gynécologiques.

Les syndicats hospitaliers sont bien entendu vent debout face à cette décision qui relèvent selon eux, et je les rejoins la-dessus, d'un véritable non-sens. Voyez plutôt : l'ARS qui pourtant clâme que le manque d'argent lui empêche beaucoup de choses, va financer la réfection de deux nouveaux blocs opératoires sur le site de la clinique pour en fermer un par la suite puisque, paraît-il, les blocs de l'hôpital vont être restructurer pour qu'à terme il y ait un retour vers lui !

Et puis, franchement, imaginez le scénario d'une personne hospitalisée, elle aura sa chambre au CH , mais elle sera transférée à la clinique pour les soins opératoires. Non seulement cela va être rapidement une "machine infernale", mais cela va être dangereux. Il faut parfois près de 20 minutes en véhicule entre l'avenue Jouhaux (CHG) et la rue Heberling (clinique).

D'autre part, il y aura donc des questions sérieuses à se poser pour le devenir des unités de réanimation au Centre hospitalier, puisque les opérations auront lieues ailleurs !

Et je ne vous parle pas du cas des opérations urgentes.

A suivre...

GS