Etienne Bousquet-Cassagne Villeneuve-sur-Lot

Petite séance amusante et révélatrice du climat acteuel régnant en France hier soir à la télévision lorsque le candidat du Front National est arrivé dans le hall de la mairie de Villeneuve-sur-Lot.

Quelques personnes ont eu le courage et l'honnêteté de venir féliciter Etienne Bousquet-Cassagne tandis que d'autres, totalement hystériques, l'ont hués et ont proférés des propos à son encontre qui, bien sûr, lorsqu'ils proviennent de la gauche sont "tolérables" par la presse.

Parfois, on est heureux de savoir que le ridicule ne tue pas, sinon, la soirée -déjà mal engagée pour la gauche- aurait virée à la tragédie pour cette dame qi devant les caméras de télévision s'est écrié en levant le poing  façon Mélenchon ou Staline (c'est comme on préfère) "no passaran, no passaran !"

Toujours est-il que dimanche prochain les électeurs de cette 8ème circonscription du Lot-et-Garonne auront à choisir entre un système UMPS aux abois qui se passe les clés du pouvoir à la "un coup c'est moi, un coup c'est toi" et la seule, unique et véritable opposition , le FN représenté par Etienne Bousquet-Cassagne.

GS