UMPS 3

Front National

Communiqué de Presse du Front National du 17/06/2013

Divers responsables UMP, dont le candidat Jean-Louis Costes qui affrontera Etienne Bousquet-Cassagne au second tour, repoussent les frontières du ridicule en évoquant depuis hier soir un « danger pour la démocratie » à la lecture du score très élevé du Front National.

A bout d’arguments, n’ayant aucune perspective à proposer aux Français, l’UMP ne sait rien faire d’autre que singer le PS et ses associés, ce qui démontre une nouvelle fois l’immense collusion entre ces deux partis.

Sur le fond, cette ligne de défense témoigne de ce que l’UMP a un véritable problème avec la démocratie, au point de ne pouvoir admettre sereinement et loyalement la qualification d’un candidat patriote contre elle. UMP et PS ont tellement l’habitude d’être dans un simulacre confortable d’opposition l’un à l’autre qu’ils ne supportent plus quand un autre acteur, incarnant le peuple, vient bousculer leur petit jeu et représenter la voix des oubliés.

Cette fébrilité de l’UMP se comprendra aussi à la lecture du score obtenu hier par son candidat : un score qui patine par rapport à juin 2012 et une reculade significative en nombre de voix. Avec un député bleu marine de plus à l’Assemblée Nationale dimanche, il y aura un peu plus de démocratie en France !