Bousquet-Cassagne FN

Certes le candidat du Front National Etienne Bousquet-Cassagne a perdu face au candidat de l'UMP Jean-Louis Costes dans la législative partielle dont le second tour avait lieu dans la 3ème circonscription du Lot-et-Garonne mais le résultat définitif amène à deux principales constatations :

- L'UMP a remporté le scrutin par 53,76% contre 46,24% pour Etienne Bousquet-Cassagne soit plus de 2500 voix pour monsieur Costes qui -en plus d'une participation plus forte que la semaine passée- aura bénéficié clairement des suffrages de toutes les formations se réclamant de droite mais aussi et surtout de ceux des électeurs de gauche.

Ce qui signifie donc que monsieur Costes -nouveau député UMP- est l'élu de ses troupes mais aussi de ses soi-disant adversaires que sont les socialo-communistes et verts-pastèques, il a d'ailleurs longuement remercié ces derniers !

- Le Front National, dans une région où règne en maître depuis des décennies le radical-socialisme bon teint a progressé fortement puisque son candidat dépasse les 46 %, chose qui était impensable il y a encore deux années de cela. Etienne Bousquet-Cassagne augmente son score de la semaine dernière de plus de 6500 voix !

"Cela montre, par rapport à 2002, qu'ils ne font plus de la figuration" explique sur le site du  Figaro Jerôme Fourquet le directeur du département Opinions de l'Ifop, parlant des candidats frontistes "Cela sera un signe supplémentaire de leur dynamique. "

En tous cas : félicitation à Etienne Bousquet-Cassagne qui aura porté haut la flamme de l'espoir !