Briois conférence

Front National

Editorial de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National dans la Lettre du Front du 27/06/2013

De la partielle du Lot-et-Garonne dont le second tour s’est déroulé dimanche dernier, il y a plusieurs constats à tirer. Tout d’abord, l’usure d’un front républicain grotesque et désuet, qui a le mérite de dévoiler à chaque occasion la complicité de l’UMP et du PS, mais qui se retrouve à chaque fois un peu plus acculé et proche de la défaite.

Mais le constat le plus important se fait à l’aune des futures échéances électorales, les municipales et les européennes en 2014, et enfin les régionales et les départementales en 2015.

Car si jusqu’à présent le Front National n’était réellement à l’aise que dans les scrutins proportionnels – qui restent évidemment les plus justes et les plus conformes à l’idée que nous nous faisons de la démocratie représentative – il est évident que nous pouvons maintenant nourrir de grands espoirs même dans les scrutins majoritaires puisque les systèmes de verrouillage qui nous freinaient pour ce genre d’élections sont en train de céder, nous rapprochant un peu plus des victoires lors de duels puisqu’Etienne Bousquet-Cassagne est arrivé en tête dans de nombreuses villes et certains cantons de la circonscription.

Non seulement le Front National a éjecté le parti présidentiel au premier tour lors des deux dernières partielles, mais à chaque fois il est parvenu à mettre l’UMP en difficulté malgré un soutien sans faille d’une classe politico-médiatique docile et complaisante. C’est la raison pour laquelle nous pouvons l’affirmer : oui, nous aurons des maires Front National. Oui, nous aurons des députés européens et conseillers régionaux encore plus nombreux. Oui nous aurons des conseillers généraux élus au scrutin majoritaire. Pour les aider, les soutenir, participer aux grands combats de demain, il ne vous reste qu’à vous manifester et partager avec nous les futures victoires.

Vous pouvez donc dès maintenant nous contacter via cette page « Municipales 2014″ et rejoindre nos têtes de listes pour les municipales à venir.