Bordeaux (33)

Communiqué de Presse de Jacques Colombier, SD du FN Gironde et candidat à la mairie de Bordeaux du 04/07/2013

Alain Juppé a décidé d’accorder une salle de prière, soit une mosquée, au Grand Parc à l’Association locale des musulmans de Bordeaux Nord.

C’est un pas de plus vers l’islamisation de Bordeaux, après le projet de la mairie de la grande mosquée de la Bastide de 3500 places et d’un centre islamique.

Nous nous y opposons fermement déjà plus d’une trentaine de salles de prière sont installées dans le département !

Ceci pose plusieurs questions et constats :

-       qui installe et va payer la mise à disposition de ce préfabriqué pour devenir une mosquée ?

-       la mairie en s’immisçant dans cette opération enfreint la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

-       le maire de bordeaux a-t’il consulté les habitants du quartier pour cette installation ?

-       Alain Juppé compte il vendre par In Cité, organisme para-municipal, un terrain pour l’installation d’une mosquée définitive au Grand Parc ?

Le maire de façon autocratique décide de l’installation d’une mosquée sans en informer les bordelais et sans leur demander leur avis. Il n’est pas question que les contribuables bordelais payent pour un lieu de culte en infraction avec la loi de 1905.

Alain Juppé récolte ce qu’il sème, à savoir la lutte entre associations religieuses intégristes. Tout ceci sur le dos des bordelais pris en otage qui n’auraient qu’à subir les guerres intestines entre factions radicales de l’UOIF des Frères Musulmans et une association qui avait du reculer du fait d’avoir choisi un imam salafiste radical.

La Liste Front National- Rassemblement Bleu Marine

outre le lancement d’une pétition générale demandant l’avis des populations, exige un REFERENDUM MUNICIPAL sur ce que l’on doit considérer comme une islamisation voulue de Bordeaux.

Les bordelais ont droit à la parole !