Nimes (Gard)

Communiqué du Front National du Gard du 09/07/2013

Vendredi dernier, à Nîmes, alors qu’ils patrouillent à hauteur de l’avenue Monseigneur Claverie, des policiers s’apprêtent à contrôler un véhicule.

L’un des deux occupants prend alors la fuite à pied. Les fonctionnaires de Police se lancent à sa poursuite.

Deux individus non loin de là lancent des pierres aux policiers.

Les deux jeunes hommes sont arrêtés, placés en garde à vue… puis relâchés, comme il est malheureusement coutume de faire.

L’un des deux sera présenté à un officier de la police judiciaire à une date ultérieure.

Le Front National Nîmois tient à apporter son soutien aux policiers victimes de ce qu’il faut simplement appeler des « racailles ».

Le FN Nîmois met en cause directement le gouvernement Ayrault, le ministre Valls, mais aussi les gouvernements successifs UMP-PS de ces 30 dernières années, qui par leur laxisme, ont encouragé la délinquance.

Le FN Nîmois met en cause également Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et son équipe, qui font preuve depuis trop longtemps d’un manque cruel et évident de courage politique pour lutter contre la délinquance.

Le Front National arrivera au pouvoir dans les années à venir, tant sur un plan national que local et démontrera alors sa capacité à assurer la sécurité des biens et des personnes sur l’ensemble du territoire.

Aucun lieu ne sera oublié. Aucun quartier ne sera mis de côté.

Sur un plan local, et quelle que soit son identité (annoncée d’ici mi octobre), le candidat tête de liste qui mènera le FN à une victoire en mars prochain aux élections municipales, présentera, lors d’une conférence de presse thématique, son projet en terme de sécurité au cours de la campagne.