Briois conférence

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National du 11/07/2013

L’ouverture par le Procureur de la République de Lille d’une nouvelle information judiciaire sur des faits de corruption et d’abus de biens sociaux touchant la fédération socialiste du Pas-de-Calais n’est guère étonnante.

Si cette information est ouverte sur la base d’éléments révélés par l’ancien maire d’Hénin-Beaumont, il ne faudrait pas oublier que celui-ci a fait de la ville d’Hénin-Beaumont le cœur nucléaire d’un montage politico-financier qui a nui à tous les habitants du Bassin minier et bien entendu aux Héninois, avec le silence et l’inaction des instances fédérales et nationales du Parti Socialiste. Tout cela a été établi lors de son procès.

L’information ne touche cette fois-ci plus un élu en particulier, mais bel et bien la fédération socialiste du Pas-de-Calais en tant que telle, à travers le monopole accordé à certaines entreprises et organismes, notamment la Soginorpa et Adevia, au sujet desquels Steeve Briois est maintes fois intervenu, provoquant inévitablement des crises d’hystérie . Le fait qu’une SEM comme Adevia, qui se voit accordé une écrasante majorité de marchés publics locaux, soit en permanence renflouée par les collectivités détenues par les socialistes, est à la fois inopportun et suspect.

Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National, Conseiller Régional du Nord-Pas-de-Calais et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, espère donc que la lumière sera faite sur cette affaire et permettra de condamner les tenants d’un système qui a de loin dépassé les seules portes d’Hénin et de Liévin.