Dominos chute

En cette veille de fête nationale assez particulière au lendemain de plusieurs faits divers assez symptomatiques de la situation dans laquelle est plongé notre pays (le dernier en date, honteusement minimisé par la presse et les autorités étant le dépouillement des victime de Brétigny-sur-Orge et le caillassage des secours), il est plus que nécessaire que l'ensemble des patriotes se retrouvent demain autour du drapeau national. 

Pas plus tard qu'hier la France perdait son dernier triple A décerné par les agences de notation qui sont désormais les seules capables de gérer nos affaires -du moins pour les tenants du globalisme - puisque Fitch Ratings a décerné à notre pays un AA+ .

Comme tout bon professeur qui sermonne son mauvais élève l'agence sont le principal actionnaire est Fimalac une entité financière française  a expliqué que le cancre  qui n'a aucune perspective de croissance dans un proche futur méritait une bonne leçon...

Heureusement pour apaiser toute cette soudaine agitation dans les salles de marché et un petit peu aussi au ministère de l'économie dont le locataire principal n'en finit pas de "prendre acte" des décisions que d'autres prennent pour la France, il y a l'interprétation de notre hymne national par Michel Sardou.

GS