Vikernes

La garde-à-vue de Kristian Vikernes, le norvégien néo-nazi tant décrié comme étant un extrémiste préparant un attentat sur notre sol a été levée, l'audition n'a en effet mis en évidence aucune préparation de projet terroriste, a indiqué une source judiciaire...

La mise en cause de cet individu -certes quelque peu marginal- a pendant quelques jours mis au devant de la scène la terrifiante "extrême-droite" qui n'était plus trop d'actualité depuis que l'on a appris que le décès du militant d'extrême-gauche Clément Méric le 5 juin dernier ne s'était pas forcément déroulé de la façon dont on nous l'avait goupillé en premier lieu. Ce fut l'occasion pour certains journalistes de faire une allusion appuyée au Front National et à sa présidente puique Kristian Vikernes avait même eu l'audace de noter sur ses sites  sur internet que les Français seraient bien inspiré de voter pour elle.

Il devra tout de même répondre prochainement devant le tribunal correctionnel de Paris de "provocation à la haine raciale".

Mais, c'est apparemment un "flop" de plus pour notre ministre de l'Intérieur qui multiplie, vous l'avez sans doute remarqué, les arrestations médiatiques. Serait-ce un paravent pour cacher la dangereuse faiblesse de l'Etat face aux incivilités qui progressent en France ?

GS