Policiers rue

Après deux nuits de violence à Trappes, trois jeunes accusés interpellés sont jugés à Versailles, par le tribunal correctionnel. Deux des manifestants sont relaxés, un autre écope de six mois fermes, sans mandat de dépôt. La peine étant inférieure à deux ans, les trois accusés ressortent libres du trinunal. Des peines de neuf à six mois fermes avaient été requises contre les fauteurs de troubles ce lundi après-midi. 

Ces jeunes gens, âgés de 18 à 24 ans, avaient été interpellés au lendemain des incidents à Trappes où une vingtaine de voitures ont été incendiéesIls sont écroués depuis dimanche

Ils sont soupçonnés d'avoir participé aux violences vendredi soir dans cette ville des Yvelines. Ces quatre hommes sont en particulier poursuivis pour des jets de pierres contre les forces de l'ordre dans le quartier des Merisiers, aux abords du commissariat de Trappes. 

Le 22/07/2013

Note BYR : "les trois accusés ressortent libres du tribunal"... bravo pour l'incitation !