Collard portrait

Question de Gilbert Collard, député RBM du Gard, posée à l'Assemblée nationale le 29/07/2013

Ministère interrogé : EDD Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

Question n° 30-00733

M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur les problèmes rencontrés par les chasseurs au gibier d’eau, lesquels sont nombreux en Camargue.

Vos prédécesseurs avaient en effet décidé d’un moratoire de cinq ans sur la chasse du courlis cendré et à la barge à queue noire. Cette interdiction temporaire avait été demandée par des ONG de défense de l’environnement, afin de mener en théorie des études scientifiques . Or, ces études n’ont absolument pas débuté ; et ces mêmes organisations anti-chasse exigent donc désormais un nouveau moratoire de cinq ans, c’est à dire en pratique une interdiction indéfiniment reconductible.

M. Gilbert Collard demande donc au ministre s’il entend céder à des groupes de pression qui n’ont pas tenu leurs engagements ; alors que la survie des espèces protégés est désormais assurée, entre autres pour le courlis, dont la population est désormais surabondante .

Plus généralement, M. Collard souhaiterait savoir si vos services comptent associer les chasseurs en tant que partenaires à part entière de la transition écologique : la gouvernance de la nature nécessitera d’ailleurs un large dialogue cet automne, afin de définir les dates de fermeture de la chasse, entre autres au gibier d’eau .