Briois

Réaction de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National, conseiller municipal d’Hénin-Beaumont à la condamnation de Gérard Dalongeville du 19/08/2013

Steeve Briois, secrétaire général du Front National, conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, se félicite de la condamnation de Gérard Dalongeville, ancien maire socialiste d’Hénin-Beaumont, à 3 ans de prison ferme, 50 000 euros d’amende, 5 ans de perte des droits civiques et au remboursement des sommes détournées.

Ce jugement est la condamnation d’un véritable système mafieux que le Front National a combattu sans relâche et dans le désert pendant 8 ans.

Steeve Briois demande à ce que Gérard Dalongeville rembourse immédiatement les centaines de milliers d’euros qu’il a détourné au détriment des habitants d’Hénin-Beaumont souvent d’origine modeste, plutôt que de fuir ses responsabilités et de se pavaner.

Même si Dalongeville a fait appel de cette décision, une autre condamnation aussi cinglante l’attend : le jugement des électeurs d’Hénin-Beaumont.

La classe politique, de l’UMP au PCF porte une lourde responsabilité dans ces actes délictueux en appelant à voter systématiquement socialiste lors des seconds tours dans la circonscription d’Hénin-Beaumont.