Safari photo

Pas moins de cinq ministres accompagnaient Jean-Marc Ayrault cet après-midi à Marseille pour afficher la "volonté" gouvernementale  de faire reculer la violence qui explose à Marseille. Les marseillais vont être heureux le Premier-ministre a annoncé le renfort d'une compagnie de CRS et de 24 policiers, officiers de police judiciaire, pour qu'enfin les assassinats en pleine rue s'arrêtent dans la cité phocéenne ( hier soir il s'agissait du 13e règlement de comptes depuis le début de l'année). L'année dernière, le même Jean-Marc Ayrault, accompagné des mêmes ministres était venu à Marseille où il avait eu le même discours. Résultat : néant.

Mais et c'est une évidence qui devrait sauter aux yeux de nos gouvernants, les marseillais ne sont plus dupes de ces opérations de communication avec -comme par hasard- la présence de Marie-Arlette Carlotti auprès du Premier-ministre, candidate PS aux municipales de la ville en 2014. Sur TF1, au journal télévisé, une journaliste interrogée pour savoir ce que les habitants de la deuxième ville de France en terme de population pensent de cette sortie gouvernementale au soleil de la Méditerranée parle de "safari... ce qui résume parfaitement cette journée.

Effectivement, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Christiane Taubira et les autres détenteurs de maroquins ministériels font figure de participants à un safari exotique où venus de Paris -du moins de ses quartiers protégés- ils viennent faire visite au bas-peuple...celui qu'ils ne veulent guère voir autrement qu'au travers de leurs écrans de surveillance. Mais bon, ce peuple là, peut servir de temps à autre, il vote...

En 2014 les marseillais auront la possibilité de dire ce qu'ils pensent de cette mascarade en votant massivement pour les candidat frontistes des listes menées par Stéphane Ravier.

GS