Marignane Marwan Rezgui

Hier sur l'ensemble des chaînes de télévision , on a eu droit au discours de la famille du jeune homme qui a assassiné Jacques Blondel à Marignane suite au cambriolage d'un bureau de tabac. Il est bien sur normal que chacun puisse se défendre mais là tout de même !

La mère et le frère ainé de Marwan Rezgui (photo) ont exprimés leur doute d'une façon que l'on peut qualifier d'expressif avec tout de même la fierté qui ressort de l'acte du fiston, mais ce qui m'a choqué le plus c'est la réaction de la petite amie du criminel qui -la séquence a été diffusée hier soir sur I-Télé- a dit en substance que l'homme assassiné n'avait pas à être là et elle a ajoutée "chacun son métier"...comme pour signaler que la police, elle, n'était pas sur place !

Mais le jeune homme, qui a eu 18 ans ce jour fatidique pour Jacques Blondel, n'est pas un petit saint : connu des services de polices pour une douzaine de délits dont des vols à mains armées, et déjà trois fois condamné par la justice. Il purgeait actuellement une peine de prison de quatre mois avec sursis.

Il est grand temps de rétablir la loi de la République ! 

Et ce n'est pas avec l'équipe qui dirige actuellement notre pays que nous en prenons le chemin. Au contraire, la ministre en charge de la justice nous a annoncée hier à La Rochelle une "peine de probation" et son collègue de l'Intérieur en gendarme de Guignol, lui, a fait un long discours sur la lutte, non pas contre le crime, mais contre "l'extrême-droite". Bref, le FN et Marine Le Pen.

Attention au retour de bâton !

GS