François Hollande voeux 31122012

Les "alliés" se préparent donc à bombarder allègrement la Syrie parce que comme le dit fort bien notre président guerrier "il faut punir"...

Mais il faut punir qui ? quoi ? Pourquoi ?

Selon l'ensemble de cette "communauté internationale" qui de fait n'existe pas vraiment, c'est pour sûr le régime de Bachar el-Assad qui a pris la décision la semaine passée d'utiliser l'arme chimique sur sa population. Or, les enquêteurs de l'ONU n'ont pas encore assurés de la véracité des faits, mais nous ne leurrons pas, la décision a déjà été prise par Washington et -depuis des décennies- la France se met aux ordres des "boys" et il est évident que dans quelques jours des appareils de l'armée de l'air françaises seront engagés au dessus de la Syrie.

Comme l'écrit Marine Le Pen dans son communiqué, non seulement Hollande engage nos forces dans une guerre qui pourrait avoir des conséquences terribles mais il va armer -la décision est là aussi prise-  les rebelles islamistes qui n'attendent qu'une chose : pouvoir instaurer un califat, avec la charia comme seule loi sur les décombres de Damas

Il y a quelques mois le même François Hollande donnait l'ordre à nos militaires de mettre fin à la folie islamiste qui avait élue domicile au Mali, ils avaient face à eux des soldats d'Allah qui possédaient nombre d'armes provenant de la Lybie "libérée" par la France  et désormais aux mains de multiples clans plus ou moins islamistes ! Huit mois plus tard il recommence !

Pour finir, un petit rappel historique s'impose : entre 1961 et 1973 les Américains ont déversés des milliers de tonnes de défoliants et d’herbicides sur le Vietnam. Le fameux Agent orange.

C'était une autre époque, la géostratégie politique était certes différente, mais l'arme chimique était pareillement meurtrière...

GS