Saint-Just 2

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, Candidat du Front National à la mairie de Paris du 28/08/2013

Monsieur le ministre,

Ce dimanche 25 août à 17 heures nous étions un certain nombre de militants du Front National parisien venus assister sur le parvis de l’hôtel de ville aux cérémonies patriotiques commémorant la libération de Paris. Nous avons été très rapidement entourés de très près par plus d’une vingtaine d’individus très reconnaissables, particulièrement menaçants et qui manifestement ne nous voulaient pas du bien. Ces individus, clairement, attendaient le moment propice pour se jeter sur un certain nombre d’entre nous et nous faire, comme le dit familièrement, « la peau ».

Heureusement les forces de police ont parfaitement réagi et sans leur efficacité, je crois que nous aurions passé un sale quart d’heure.

Il est tout à fait intolérable que des individus s’organisent dans le but d’agresser gratuitement et le plus violemment possible des militants politiques venus assister à une cérémonie patriotique. Cette détermination prouve que ces groupes, particulièrement violents et ne reculant devant rien, sont évidemment tout à fait en marge de la République et de ses lois. Un état démocratique ne peut tolérer l’existence de tels groupes et je vous demande de décider officiellement de leur dissolution dans les mêmes conditions utilisées par vous pour des dissolutions récentes. Ces groupes sont, par exemple, « Action Antifa Paris Banlieue », « Antifa75 », « La Horde ».

Veuillez agréer Monsieur le ministre l’expression de ma haute considération.